Plates-Formes de Recherche en Neurosciences

logo amu logo cnrs

équipe Rostain

Accueil > Laboratoires extérieurs > UMR MD2 > équipe Rostain > Soutenance de thèse de Julien Hugon

Soutenance de thèse de Julien Hugon

La soutenance de thèse aura lieu dans la salle des thèses de la faculté de Médecine, secteur Nord.

RESUME

VERS UNE MODELISATION BIOPHYSIQUE DE LA DECOMPRESSION (J. HUGON) En plongée, lors d’une décompression, une partie des gaz dissous dans l’organisme est éliminée sous forme de bulles qui peuvent être à l’origine d’accidents parfois sévères. Des modèles mathématiques permettent de déterminer des procédures de décompression par paliers fiables mais ne s’appliquent que pour certaines configurations de plongée (profondeur, durée, gaz respirés). Une extrapolation de ces modèles à de nouveaux types d’exposition comme la plongée profonde aux mélanges est actuellement hasardeuse. On suppose ici qu’une modélisation biophysique des mécanismes de la décompression doit apporter des solutions préventives plus sures, même pour des expositions moins explorées combinant azote et hélium. Deux modèles ont été élaborés pour la prévention des accidents articulaires et neurologiques, formes d’accident les plus fréquentes. Ils ont été corrélés à partir de bases de données et d’analyses de risque existantes. Tous deux permettent de représenter l’apparition de symptô...mes tardifs. Pour l’accident articulaire, on montre 1/ l’impact de la diffusion intratissulaire (entre un tendon et son voisinage) de gaz inerte sur la dynamique d’amplification de la phase gazeuse générée 2/ une augmentation quantifiable du risque d’accident avec le volume de gaz généré 3/ une faible efficacité des paliers 4/ une efficacité modérée de la respiration d’oxygène pur aux paliers proches de la surface. Pour les accidents neurologiques, le modèle global proposé permet d’estimer le volume instantané des microbulles formées dans les tissus (muscles et graisses) et transférées (via le système lymphatique par ex) dans le sang veineux de retour. La surcharge du filtre pulmonaire par les bulles est supposée être un événement précurseur dans la genèse de l’accident. La méthode de corrélation du modèle, originale, utilise notamment des campagnes d’écoutes de bulles circulantes par système Doppler après plongées, dont une dédiée à cette thèse. Il ressort de ces investigations que I/ le risque d’accident peut être relié au volume des bulles transféré dans le sang sur une période donnée II/ l’introduction de paliers profonds ne diminue pas le risque III/ la respiration d’oxygène pur aux paliers est très efficace pour réduire ce risque. Un deuxième modèle neurologique dédié à la prévention des accidents médullaires se produisant rapidement après la décompression et à la détermination du premier palier requis est aussi proposé. L’ensemble de ces trois modélisations offre des perspectives de prévention intéressantes. Mots clés : décompression, modèle, bulles, accident articulaire, Doppler, moelle épinière, azote, hélium

    Ils nous font confiance

  • logo amu
  • logo cnrs
  • logo inserm
  • logo AP-HM
  • logo F�d�ration pour la Recherche sur le Cerveau
  • logo Fondation pour la Recherche Medical en France
  • logo IBiSA
  • logo Europe programme FEDER
  • logo Agence Nationale de la Recherche
  • logo Plateforme Technologique Aix-Marseille
  • logo Vect-Horus
  • logo Neuron Experts