Plates-Formes de Recherche en Neurosciences

logo amu logo cnrs

Plates-formes PFRN

Accueil > Agenda > Thèses > Mécanismes physiopathologiques des déficits hypophysaires multiples (...)

Mécanismes physiopathologiques des déficits hypophysaires (...)

La soutenance aura lieu dans la salle des thèses du secteur Nord de la Faculté de Médecine. _

Résumé


Les déficits hypophysaires congénitaux multiples sont des pathologies rares entraînant une insuffisance de plusieurs hormones antéhypophysaires par mutation de gènes de facteurs de transcription hypophysaires tels que POU1F1/Pit-1, PROP1, LHX3, LHX4, ou HESX1.
Parmi 195 patients porteurs de tels déficits, nous avons mis en évidence 20 mutations de PROP1, 1 de POU1F1 et 1 de LHX4 et étudié les relations phénotype-génotype. Un cas familial de mutation de PROP1(R73C) nous a permis de montrer la grande variabilité phénotypique pour un même génotype. Nous avons pu associer un phénotype original (hypogonadisme hypogonadotrope prévalent) à la première mutation affectant le domaine de transactivation de PROP1 (W194X).
L’analyse fonctionnelle des mutations (capacités de transactivation et de liaison à l’ADN) a permis de préciser les mécanismes de leur effet délétère.
Enfin nous avons développé une stratégie d’étude génétique laissant la place à de nouveaux gènes candidats.

    Ils nous font confiance

  • logo amu
  • logo cnrs
  • logo inserm
  • logo AP-HM
  • logo F�d�ration pour la Recherche sur le Cerveau
  • logo Fondation pour la Recherche Medical en France
  • logo IBiSA
  • logo Europe programme FEDER
  • logo Agence Nationale de la Recherche
  • logo Plateforme Technologique Aix-Marseille
  • logo Vect-Horus
  • logo Neuron Experts